chevaux

Supériorité humaine

vivisection

En quoi l'humain serait-il supérieur à l'animal ?

Pour justifier l'abattage d'animaux pour la consommation de viande, la différence entre l'homme et l'animal est souvent un argument avancé. Mais quelles sont exactement ces différences ? Et quelle est leur importance réelle ?

Menschliche Ueberlegenheit?

Corps

Les animaux ont des capacités impressionnantes : la vue d'oiseaux de proie, la vitesse des prédateurs, la technique de nage des mammifères marins, l'organe olfactif des chiens ou la force musculaire des primates, etc. Dans aucun domaine, nous ne sommes physiquement supérieurs aux animaux, parce qu'ils sont des spécialistes distincts, alors que nous, les humains, nous répondons à nos besoins en matière de nourriture et de protection de bien des façons.

Intelligence

Par intelligence, on entend les capacités cognitives telles que la reconnaissance, la perception, la pensée, l'apprentissage. Aucun animal ne peut résoudre une équation intégrale complexe, mais de nombreuses personnes ne le peuvent pas non plus. Dans un test d'intelligence, un chimpanzé adulte serait plus performant qu'un nouveau-né humain. Les chercheurs soupçonnent même que les porcs sont tout à fait capables de rivaliser avec un enfant moyen de trois ans en termes d'intelligence.

Culture / outils

Il y a quelques décennies à peine, la capacité de fabriquer des outils était attribuée exclusivement à des personnes. Aujourd'hui, on sait que d'autres animaux comme les singes et les corbeaux sont également capables de le faire. Différents groupes d'animaux développent également leur propre culture, qui est transmise à leurs descendants.

Communication

Est-ce qu'un animal a des aptitudes de communication ? La recherche montre, par exemple, que les abeilles informent sur les lieux d'alimentation appropriés par le biais de ce qu'on appelle des danses d'abeilles. Les chiens ont aussi leur propre langage corporel pour communiquer entre eux.

Humanité et empathie

Déjà le terme "humanité" montre que la capacité de faire preuve de charité et de compassion a été refusée aux animaux jusqu'à récemment. Cependant, de plus en plus de recherches ont montré que les animaux sociaux ressentent de la compassion et aident d'autres animaux de la même espèce. Par exemple, les chimpanzés reconnaissent les besoins de leur groupe, offrent du réconfort et sont capables de faire leur deuil.

 

Sources/plus d'infos:

Infos détaillées sur swissveg.ch


Toutes les infos dans nos deux brochures à partager: Commandez ici gratuitement.